Centre de Décapage 77

Nous sommes un centre de décapage qui est situé en seine et marne et qui  est soumis à une autorisation préfectorale en date du 13 janvier 2003 sous le n°15197 avec d’une installation classée pour la protection de l’environnement.

Quel décapage ? Sablage, aérogommage, hydrogommage, grenaillage ? Chimique ou mécanique ?

Le décapage est un procédé qui consiste à éliminer une couche de matière déposée  sur la surface d’une autre matière . Selon le contexte, il s’agit d’enlever des couches de peinture, vernis, cire, pigments ou des traces de corrosion (ou d’oxydation) sur une surface.

Des techniques mécanique, chimique ou thermique peuvent être utilisées pour ce faire.

Décapages mécaniques

  • Poutres, planchers, poteaux
  • Escaliers
  • Charpentes
  • Murs en pierre
  • Béton, briques
  • Portails métalliques
  • Fonte, fer forgé
  • Boiseries fixes

Sablage

Un jet d’air comprimé entraîne des grains de silice, de granit broyé, et les projettent sur la surface métallique. Cette opération dégage de la poussière ultra fine et potentiellement nocive selon le matériau utilisé.

Aérogommage

Dérivée de la technique précédente, celle-ci consiste en la projection à plus basse pression d’abrasifs d’origine naturelle et non nocifs.

Hydrogommage

Deux machines existent: Machine avec cuve pressurisée à l’air: Aérogommage avec ajout d’eau, ou machine avec la cuve pressurisée à l’eau, projection à basse pression entièrement humide destinée à réduire la poussière de 90 % par rapport à un sablage(à sec)

Grenaillage

Des micros-billes d’acier, verre, métaux légers, voir des céréales (blé), etc. sont projetées par la force centrifuge d’une turbine tournant à grande vitesse pour les installations industrielles de grandes séries comme l’automobile. La projection peut se faire à l’aide d’un puissant jet d’air dans des installations de petites séries, où les pièces à traiter varient constamment. Comme pour le sablage, le port de vêtements de protection est obligatoire.

Décapages Chimiques

  • Volets bois/fer
  • Portes
  • Radiateurs fonte/tôle
  • Portes de garage
  • Fenêtres, croisillons
  • Barrières de clôture
  • Portails de clôture
  • Meubles : tables, chaises…
  • Objets de décoration
  • Mobiliers de jardin bois/fer
  • Éléments de cuisine
  • Jantes de voiture…

Décapage sur métaux

Il résulte de l’action d’un acide sur l’oxyde du métal :

  • pour les aciers au carbone, l’aluminium et ses alliages : bain d’eau avec acide sulfurique , acide chlorhydrique et acide fluorhydrique  ;
  • pour les aciers inoxydables : eau avec acide chlorhydrique, acide azotique et acide sulfurique  ;
  • pour le cuivre et ses alliages : bain d’eau et d’acide azotique, acide sulfurique

Le décapage peut se faire à froid, mais avec un bain à 70°, l’opération est notablement accélérée. L’acide attaque non seulement l’oxyde adhérent, mais aussi le métal ce qui dégage de l’hydrogène dont une partie est absorbée par le métal. Pour remédier à ce problème, le bain est additionné d’un limiteur de décapage qui retarde l’action de l’acide sur le métal sans gêner la dissolution des oxydes.

Les limiteurs de décapage sont à base de colle, amidon, goudrons ou composés organiques sulfurés.

Décapage sur bois

Le décapage du bois est très employé pour éliminer rapidement les traces de peintures, vernis, etc., sur les meubles ou objet en bois, sans détérioration de celui-ci ; procédé très répandu dans le domaine de la rénovation, brocante, antiquité,…  en particulier pour le décapage de traitement d’un meuble ou d’autres objets tel que les volets, persiennes, chaises…

Les décapants du commerce sont disponibles, mais assez onéreux, alors avant d’entreprendre un décapage de vos objets demandez nous un devis gratuit et sans engagement.